La Sophrologie

Son fondateur

C’est en 1960 que le neuropsychiatre Alfonso CAYCEDO livre le fruit de plusieurs années de recherches et d’investigations cliniques autour de ce qui avait un lien avec la conscience. Il présente alors La Sophrologie.

SOS : harmonie / PHREN : esprit ou conscienceLOGOS : étude ou discours

 

Alfonso Caycedo a puisé ses sources dans différentes techniques, philosophies, pays, époques même :

 

  • La Grèce Classique : Platon, Hippocrate, Aristote,…
  • L’orient : Yoga, Bouddhisme, Zen
  • Relaxation : Schultz, Jacobson
  • Hypnose : Messmer, Braid, Bernheim…
  • Psychiatrie phénoménologique existentielle : Biswanger, Minkowski…
  • Philosophie Phénoménologie : Hegel, Husserl, Heidegger, Merleau Ponty…
  • Neurologie Contemporaine : Vigilance, Tonus…
  • Psychologie : Freud, Jung, Jasper…

Sa définition

La Sophrologie pourrait donc être définie comme une science de la conscience qui vise à rechercher l’harmonie physique et mentale.

L’individu au travers des valeurs de son existence dynamisées, révélées, accueillies, entendues, comprises et/ou découvertes pose alors un nouveau regard sur la vie; plus ouvert; plus présent, générateur de positif.

Imaginez, imaginez qu’en vous il y a comme une flamme.

Cette flamme est douce, sereine, elle apporte la sérénité, l’équilibre, l’harmonie, la sécurité, l’amour.

Nous avons tous cette flamme en nous mais elle est tout simplement plus ou moins intense. Non pas que nous soyons inégalitaires lorsque cette flamme nous est attribuée mais  parce que parfois certaines choses dressent un mur et étouffent son rayonnement, le dissimule ou l’obscurcit.

C’est notre regard qui lui donne de l’intensité. Et si notre regard est porté par des états d’être négatifs (peur, colère, doutes, intolérance, …), là où la flamme cherche à nous inonder de sa lumière, il y a empêchement. La flamme est comme paralysée et nous le sommes aussi. Nous nous empêchons de nous réaliser pleinement.

Au contraire, lorsque tout vibre en nous que nous sentons l’accord, la joie, le bien être, notre flamme rayonne et nous rayonnons avec elle de l’intérieur et de l’extérieur.

C’est vers cela que nous mène la Sophrologie nous reconnecter avec notre flamme pour accéder au bien être, à l’équilibre.

Pour se faire nous travaillons sur l’observation et l’attention (conscience) pour apprendre à nous connaitre dans notre essence la plus profonde.

L’acceptation de celui ou celle que nous sommes. 

L’amour et le respect. 

Nous avançons à notre rythme pour ne faire qu’un, pour être notre propre et principal allié.

Ses domaines d’application

Gestion de la douleur, préparation à l’accouchement, aux interventions chirurgicales, aux parcours de procréation médicalement assistée, conduites addictives, soins palliatifs…

Prépation mentale

Préparation aux examens, développement des apprentissages, concentration, mémorisation, précocité…

Prévention des risques psycho-sociaux (burn out), accompagnement au changement (retraite, fusions d’entreprises…), management et harmonisation des équipes, prise de parole en public (gestion du trac)

Confiance en soi, gestion du stress au travail ou dans la vie, des émotions, du poids, des comportements alimentaires, du sommeil, de la maternité, …

Les enfants peuvent pratiquer la sophrologie à partir de 5 ans et en fonction de la maturité de chacun.